Brindille (2018)

Glénat |
Note
5/10
5
Brindille Edition Glenat Cover Comicsowl

Comics Info

  • Date de sortie : 25 Avr, 2018
  • Langue : Français
  • Scénario : Frédéric Brrémaud
  • Illustrations : Federico Bertolucci
  • Type : Relié
  • Pages : 96
  • Tome #1-2

Résumé

Laissée pour morte après sa chute, Brindille poursuit sa quête d’identité. Mais les questions demeurent : que fait-elle dans ce monde ? Est-elle une sorcière, une fée ou une « ombre » comme le suppose le nom de ceux qui la chassent ? Et qu’a-t-elle fait pour que des hordes malfaisantes se mettent en travers de sa route pour tenter de l’éliminer ? Sans son compagnon loup pour l’aider, les réponses s’avèrent encore plus périlleuses à obtenir. Sans parler du chemin à parcourir au-delà du royaume des ombres…


Je ne connaissais pas DU TOUT la BD Brindille et c’est donc au détour d’un bac à livre que je suis tombé sur la couverture de Brindille : Les Chasseurs d’ombre, premier tome d’une aventure en 2 parties. J’ai tout de suite été émerveillé par la sublime couverture avec cette héroine dont se dégageait tant de tristesse que je n’ai pas hésité. Les 4 premières pages éclatèrent à mes yeux. J’adore ce traité graphique, mélange de peinture, de design “Disney” et de traité “rough” sur les personnages. J’ai donc commencé à lire et m’intéressé au sort de Brindille. Malheureusement, au fil des pages, j’ai commencé à trouvé l’histoire un peu “cul-cul” et surtout très lente, malgré une qualité graphique toujours au top. Comme l’histoire de Brindille s’étale sur 2 tomes (Les Chasseurs d’Ombre et Vers la Lumière), je me suis accroché en espérant que le récit prendrait un petit coup de fouet dans les pages suivantes…

 

 

Alors pas chance, ce fut le cas ! Le. récit de Brindille a commencé à devenir bien plus mystérieux et moins “féérique”. Des animaux magiques sont apparus, une Horde sauvage, des Sorcières, des soldats, des sirènes… Bref la totale ! Je me suis alors laissé porter par l’histoire qui, même à la fin du Tome 1, reste un énorme mystère. On ne sait pas qui elle est (elle non plus), ou elle va, pourquoi… Son existence elle-même est entourée d’un mystère qui je l’espère fera l’effet d’une bombe à la fin… Mais non ! Alors certes, la fin est original et on ne peut s’empêcher de lâcher un “Aaaaaaah d’accord…” mais tout va finalement très vite, trop vite et il aurait fallu à mon goût que le récit de Brindille se pose sur 3 voir 4 tomes pour qu’on puisse mieux s’attacher aux personnages, qu’on la voit mieux progresser et se questionner. Un avis qui fonctionne aussi pour la Horde et les méchants de l’histoire qui ne sont visibles que sur quelques cases sans plus de précision.

 

 

Alors oui, Brindille est une très belle bande-dessinée au graphisme maitrisé. Chaque page pourrait mériter d’être afficher sous verre. Malheureusement, le scénario, bien qu’original, est bien trop lent à mon gôut et nous laisse clairement sur notre faim. Le grand mystère de Brindille est maintenu sur 180 pages pour finalement s’évaporer en 2 pages. Dommage…

Reviews ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commander le comics

Commander :

Show times

  • Brindille : Les Chasseurs d'ombre #1

Commander

Show times

  • Brindille : Vers la lumière #2
x