The Flash: Year One (2019)

Dc Comics |
Note
4,5/10
4,5

Comics Info

  • Date de sortie : 13 Nov, 2019
  • Langue : Anglais
  • Scénario : Joshua Williamson
  • Illustrations : Howard Porter
  • Type : Broché
  • Pages : 152

Résumé

Barry Allen se sent impuissant dans sa vie à Central City. En tant que médecin légiste dans la police, il attrape toujours des criminels après qu’ils ont commis leurs crimes. Tout cela change une nuit fatidique lorsque Barry est frappé par un éclair et aspergé de produits chimiques. Lorsqu’il sort de son coma, il se rend compte qu’il peut courir à des vitesses incroyables. Barry peut-il maîtriser ces pouvoirs et être le héros dont sa ville a besoin … ou les pouvoirs le consumeront ?

 

Batman, Superman, Wonder Woman, Green Lantern, Green Arrow… Il sont nombreux les héros de chez Dc comics a avoir eu le droit à leur comics sur les origines de nos héros. Year One, est une série de comics qui s’attarde un peu plus sur le passé et les premières années de nos super-héros. On y découvre généralement leur vie passée et le fameux jours ou ils ont découvert leurs pouvoirs. Beaucoup plus sombre et sérieux, ils sont très bien écrit et un vrai bonheur à lire pour les fans comme votre serviteur ComicsOwl. Puis… Un jour, ils lancèrent The Flash: Year One !

 

En VO ou en VF, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à lire les jeunes aventures de nos héros comme avec Batman, Green Lantern ou Superman. C’est donc naturellement, et devant une super cover d’Howard Porter, que je me suis lancé dans la découverte de celles du plus rapide de tous : the Flash ! Malheureusement pour moi, ne disposant pas de ses pouvoirs, je n’ai plus accélérer et lire ces 152 pages en quelques secondes pour vite passer à autre chose. Il m’a fallu du temps et, chose exceptionnelle, je m’y suis repris à 3 fois !

 

Je n’ai malheureusement rien apprécié. Si la technique d’Howard Porter n’est plus a démontrer, j’ai trouvé au fur et à mesure des pages que son style était bien trop coloré et enjoué pour une histoire que j’attendais plus sombre et plus sérieuse. Un coup de crayon qui ne m’aurait peut-être pas gêné si le scénario de Joshua Williamson m’avait de suite hypnotisé mais non. Je suis resté de marbre face à ce Barry Allen découvrant et maitrisant rapidement ses pouvoirs et se retrouvant tout de suite à voyager dans le temps et combattre un ennemi qui, selon moi, manque cruellement de charisme pour un Year One : The Turtle ! Opposé de The Flash, il a la capacité d’être super lent, enfin de pouvoir absorber la Still Force et de tout ralentir. J’aurais clairement préféré voir Barry Allen, une fois ses pouvoirs maitrisés, se lancer dans la recherche du meurtrier de sa mère et tomber face à Zoom… Bref, un comics que je vais tenter d’oublier rapidement en me lançant dans nos nouvelles lectures passionnantes.

 

 

Reviews ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commander le comics

Commander :

Show times

  • The Flash: Year One

Télécharger (Kindle) :

Show times

  • The Flash: Year One

Découvrez d’autres comics

x